Ad Top Header

CNSS: Processus d’immatriculation de près de 3,5 millions de travailleurs

By February 25, 2021 1267

Le projet d’appui à l’extension de la sécurité sociale aux acteurs de l’économie informelle a été lancé jeudi à Lomé par le ministre en charge de la fonction publique, Gilbert Bawara. C’était en présence de la directrice générale de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS), Ingrid Awade et des partenaires en l’occurrence le BIT, l’Union Européenne, l’UNICEF et l’AFD. L’initiative entend permettre à près de 3,5 millions de Togolais travaillant dans l’économie informelle d’être immatriculés au régime général de sécurité sociale.

Le projet en question est mis en œuvre par le Bureau International du Travail (BIT) avec le soutien de l’Union Européenne. Il a pour but de développer des stratégies et des outils qui permettent d’accélérer le processus d’extension des régimes de sécurité sociale pour garantir un accès effectif des travailleurs de l’économie informelle au régime de sécurité sociale.

On signale qu’au Togo, environ 3,34 millions dont 52,7% de femmes  travaillent dans  l’économie informelle. Ils sont de facto les bénéficiaires de cette extension de la sécurité sociale. Le projet contribuera à cet effet à une réduction sensible du déficit de couverture de sécurité sociale.

La CNSS  l’organisme de gestion du régime général de sécurité sociale, verra sa stratégie d’extension renforcée. Il y aura aussi un renforcement du système d’information et l’adaptation de l’architecture institutionnelle facilitant l’immatriculation des travailleurs de l’économie informelle ainsi que l’acheminement des prestations.

De même, il sera question du renforcement des capacités des services techniques publics, des institutions de la sécurité sociale, des partenaires sociaux et des organisations représentatives de l’économie informelle pour faciliter le consensus autour des options d’extension de la sécurité sociale.

Dans son discours de circonstance, le ministre en charge du travail a félicité la directrice générale de la CNSS pour ses loyaux services à la tête de cette institution et a souligné les bonnes conditions d’une sécurité sociale.

« Les modalités et conditions d’extension de la sécurité sociale doivent être en adéquation avec les normes et standards en la matière afin d’assurer l’expression judicieuse de la responsabilité individuelle et collective qui sous-tend l’adhésion à toute garantie de prestation sociale », a indiqué Gilbert Bawara.

Rappelons que le projet s’inscrit dans l’axe du Programme National de Développement et la composante 2 du programme phare thématique mondial lancé par l’UE en décembre 2020.

OTR