Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763

Koffi Assenim, nouveau Secrétaire général de l’Union des fédérations africaines de karaté

Written by  Mai 11, 2019

En marge du 18ème championnat d’Afrique de karaté de la zone 3 qui se déroule à Abidjan, l’Union des fédérations africaines de karaté (UFAK) a tenu son congrès. Au terme de cette assise, le Togolais Koffi Assenim, président de la Fédération togolaise de karaté, Secrétaire général adjoint du Comité national olympique du Togo, est élu Secrétaire général de l’UFAK, Zone 3.

Encore une bonne nouvelle pour le Togo ! Après Deladem Akpaki, président de la Fédération togolaise de judo, Secrétaire général du Comité national olympique du Togo, porté récemment à la tête de la Direction Marketing de l’Union africaine de judo (UAJ) avec le soutien de Vladimir Poutine, président d’honneur de la Fédération internationale de judo, c’est Koffi Assenim qui est élu ce vendredi 10 mai au poste de Secrétaire général de l’Union des fédérations africaines de karaté de la zone 3 qui regroupe huit pays dont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Libéria, le Niger, le Nigeria et le Togo.

Président de la Fédération togolaise de karaté, Secrétaire général adjoint du Comité national olympique du Togo (CNO-TOGO), Koffi Assenim est un dirigeant amoureux de la discipline et qui ne ménage aucun effort pour sa promotion. Cette élection à l’UFAK, Zone 3, lui permettra de démontrer son savoir-faire et tout l’amour qu’il porte au karaté, et surtout de faire rayonner davantage cette discipline sur le continent africain et au-delà. Content et reconnaissant pour la confiance qui lui est faite à ce nouveau poste, Koffi Assenim promet relever les défis et être à la hauteur de sa tâche.

Cette série de bonnes nouvelles pour le Togo et son Comité national olympique intervient sous la présidence d’Azaad Kelani Bayor, « l’homme des réformes, de l’ordre, de la discipline et de la rigueur ». Il a réussi à ramener le CNO-TOGO sur de bons rails en relançant totalement l’institution, entre-temps grippée. Il a su redonner au comité un nouveau souffle. Artisan du travail bien fait, d’une réforme globale et exemplaire du fonctionnement du CNO-TOGO, ainsi que du respect scrupuleux des textes, le président Bayor fait préparer activement les athlètes togolais pour les prochaines compétitions olympiques internationales. Ces élections des membres du CNO-TOGO à des postes à l’international sont à son actif.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer