UE COVID

Konkomba-Lamba: Faure Gnassingbé se saisit du dossier Featured

Written by  Mai 26, 2020

La cohabitation est difficile depuis plusieurs jours entre les communautés Konkomba et Lamba dans la Préfecture de Dankpen.  Depuis le 8 mai dernier, les deux communautés s’affrontent dans le cadre d’un litige foncier. Les affrontements violents ont fait déjà un mort, de nombreux blessés et plusieurs habitations incendiées. En plus, les Lamba ont dû fuir leurs domiciles. Faure Gnassingbé s’est saisi du dossier.

Après l’épisode de la semaine dernière, le chef de l’Etat togolais a pris ses responsabilités et dépêché deux missions de paix dans la préfecture. Objectif : apaiser les esprits.

La première mission a été conduite par Noel Koutéra Bataka. Le ministre de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique et sa délégation ont présenté la « compassion du chef de l’Etat et ses sincères condoléances » à la communauté Lamba. Le ministre Bataka et sa suite ont également remis des vivres et des non-vivres à ladite communauté.

Une 2e mission a été conduite par Antoine Lekpa Gbegbeni. Le ministre de l’Eau, de l'Equipement rural et de l’Hydraulique villageoise s’est rendu du côté de la communauté Konkomba. Ce natif du milieu avait pour mission de calmer les ardeurs de ses parents.

Spécifiquement, Antoine Gbegbeni a discuté avec la communauté Konkomba et les convaincu de permettre aux membres de la communauté Lamba de regagner leur domicile et reprendre leurs activités agricoles.

Le conflit entre les deux communautés a fait la semaine dernière un mort et plusieurs blessés graves. Plus de 2.000 déplacés ont été enregistrés du côté des Lamba.

Fermer

ADS Covid
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer