UPF-Togo mobilise journalistes et citoyens à donner de leur sang pour des vies Featured

Written by  Juil 22, 2019

La section togolaise de l’Union Internationale de la Presse Francophone (UPF-Togo) a lancé lundi à Lomé l’opération « Mon Sang pour une Vie ». Cette initiative est prise en prélude à la campagne « 100 mille Poches de Sang pour le Togo » annoncée pour les prochaines semaines. Elle ambitionne de mobiliser les citoyens à combler la pénurie de sang dans les hôpitaux du pays.

Au Togo, les hôpitaux et le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) éprouvent du mal à répondre aux demandes sans cesse croissantes du sang. Le besoin actuel du pays se chiffre à environ 70.000 poches par an. Mais selon les statistiques disponibles, seulement 36 000 poches de sang sont données annuellement. Une partie de la quantité manquante est importée.

Mais le phénomène n'est pas propre au Togo. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), il s'agit d'un problème d’ordre mondial. Pour preuve, l'organisation indique que toutes les 2 secondes, une vie, quelque part dans le monde éprouve le besoin du sang.

Et en cas de manque de poche, on fait face aux décès dont la plupart des  victimes sont les femmes qui font de l’hémorragie pendant la grossesse ou sur une table d’accouchement, les enfants souffrant d’anémie sévère, les patients atteints des maladies du sang ou de la moelle osseuse et les victimes d’accidents de circulation, ...

« Mon Sang pour une Vie » vient contribuer à la réduction, voire à l’éradication de ces cas de décès. C’est une opération de don de sang lancée à l’intention des médias et par ricochet des lecteurs, téléspectateurs et auditeurs.  Elle a lieu le 03 août prochain au CNTS.

L'opération a un 2e volet. Il s'agit du projet «  100 mille Poches de Sang pour le Togo » qui consistera à amener tous les Togolais à donner leur sang pour sauver des vies.

Pour les responsables de l'UPF-Togo, l'ambition est de recueillir 100 mille poches de sang pour permettre au Togo de se mettre à l'abri des éventualités.

« Notre objectif à travers la deuxième phase du projet qui démarre dans un mois est d’amener les populations togolaises à donner le  sang. Une fois que c’est fait  nous allons demander à l’Etat de faire beaucoup plus d’efforts en subventionnant total les poches de sang. Ce qui va motiver des gens à devenir des donneurs. Parce que beaucoup se disent souvent qu’ils donnent du sang et on le vend après », a indiqué Loïc Lawson, Président de l’UPF-Togo.

Rappelons que pour solutionner la pénurie de sang dans le monde, l’OMS a décrété le 14 juin de chaque année journée mondiale de Don de Sang.

Fermer

Last modified on lundi, 22 juillet 2019 19:09
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer