El-Hadj Arimiyao Tchagnao El-Hadj Arimiyao Tchagnao

Tchagnao: "Respectons-nous et imposons le respect" Featured

Written by  Jan 15, 2020

Les 6èmes Journées portes ouvertes de la presse organisée par le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) ont démarré mercredi à Kara. Les activités de ces journées ont été lancées en présence du Préfet de la Kozah, Hemou Bakali. A l’occasion, El Hadj Arimiyao Tchagnao, président du CONAPP a appelé la presse togolaise à mettre fin aux phénomènes qui salissent et dégradent la réputation et l'image des médias au Togo.

« Nous avons un rôle central dans la construction et le maintien de la paix et de la cohésion dans notre société surtout en ces périodes où notre pays se prépare à tenir une élection présidentielle. Les médias sont appelés à jouer un rôle d'architecte de paix et de bonne entente entre les Togolais. Le monde entier nous regarde. Si tout se passe bien, nous serons applaudis. Mais si ça va mal, nous serons pointés du doigt comme étant les premiers responsables de cet échec ». C’est ce qu’a déclaré mercredi Arimiyao Tchagnao à l’ouverture de la 6e édition des Journées Portes Ouvertes de la presse togolaise.

Placée sous le thème : « Medias facteurs de cohésion sociale », l’édition de cette année a une particularité. Elles accueillent pour la première fois, tous les médias de la région de la Kara et des Savanes, membres du CONAPP.

Elle sera l’occasion pour les journalistes, patrons de presse, techniciens et autres auxiliaires des médias d’explorer les pistes de solution en vue de l'amélioration de leurs prestations.

Les assises de Kara vont permettre de plancher sur un projet de grille tarifaire harmonisée et sur d'autres décisions à même de redorer le blason des médias togolais. Les questions de la convention collective, de la couverture maladie et de la mutuelle des journalistes ne seront pas du reste.

« Le devenir de notre corps de métier dépend seulement et uniquement de notre capacité à nous lever et à prendre des décisions courageuses. Le devenir de notre corps de métier dépend aussi de notre capacité à mettre en œuvre ces décisions et à les faire respecter », a martelé le Président du CONAPP.

El-Hadj Tchagnao a estimé qu’il est temps de mettre fin à « l'image avilissante de journalistes alignés tels des mendiants attendant des perdiems à la fin des couvertures médiatiques ».

« Il est temps de mettre fin à l'image de journalistes ou reporters s'abattant, tels des affamés, sur des boissons ou gâteaux à l'occasion des manifestations publiques », a-t-il ordonné demandant aux journalistes de se respecter et d'imposer le respect à tous ceux qui sollicitent au quotidien leurs services.

Le Préfet de la Kozah, Didier Hemou Bakali a salué le CONAPP pour avoir choisi Kara pour la 6eme édition des JPO. Il a ensuite invité les journalistes à bien jouer son rôle pour la "cohésion sociale.

Last modified on mercredi, 15 janvier 2020 18:53
CENI 2020
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer