De l’évolution dans le dossier des incendies de Lomé et de Kara Featured

Written by  Mai 13, 2016

Le dossier des incendies de Lomé et de Kara vient de connaître une légère évolution qui pourrait être à l'origine très bientôt de sa fin. Il s'agit de la libération d'un des détenus et l'annulation des chefs d'accusations portés contre d'autres.

Détenu plus de trois(3) ans dans l'affaire des incendies criminels des grands de Lomé et de Kara, le sieur Hervé Sénou a recouvert mardi sa liberté. 

Selon nos sources proches du dossier, hormis cette libération inattendue de Sénou, le magistrat instructeur dudit dossier aurait annulé également les inculpations qui pesaient comme une épée de Damoclès sur les têtes de Claude Améganvi, d'Eric Dupy, du Me Gil Benoît Afangbédji, de Kpandé Adjaré de Zeus Ajavon et de Zeus Aziadouvo.

C'est la fin d'un long calvaire pour ces personnes qui depuis longtemps ne pouvaient sortir du Togo sans l'autorisation d'un quelconque juge. 

C'est aussi un grand pas vers le classement de cette affaire  rocambolesque et noire qui garde encore derrière les barreaux  depuis plus de trois ans des citoyens togolais.

Le dossier des incendies de Lomé et de Kara ouvert après l'incendie du grand marché d'Adawlato a déjà par le passé coûté la prison  à  certains présidents de parti politique de l'opposition et pire a causé la mort à un  militant et sympathisant de l'ANC. Il s'agit notamment du regretté Etienne Yakanou, incarcéré dans cette affaire et qui a été décédé en prison.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer