Zeus Ajavon Zeus Ajavon

Zeus Ajavon s’incline devant Jean-Pierre Fabre, Chef de file de l’opposition Featured

Written by  Fév 05, 2016

Il n’y aura pas de prise de bec entre le Coordonnateur du Collectif Sauvons le Togo (CST) et le leader de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) sur le sujet du titre du chef de fil de l’opposition. Dans une interview qui a accordée à nos confrères du journal « Actu Express », Maitre Zeus Ajavon a laissé entendre que Jean Pierre Fabre est naturellement le chef de fil de l’opposition et qualifie de mauvaise foi ceux qui lui attribuent ce titre.

« Quel est le parti de l’opposition qui a plus grand nombre de députés à l’assemblée nationale ? Aujourd’hui c’est l’ANC parce qu’ADDI et l’ANC se sont séparés. C’est donc le président de l’ANC qui devient le Chef de fil de l’opposition », telle a été la réaction de Zeus Ajavon face à la question : D’aucuns estiment que c’est vous Me Zeus Ajavon qui devrait jouir de ce privilège en votre qualité du président du CST.

Le Coordonnateur du CST trouve que ce ne sera que par alchimie qu’il pourra être le Chef de Fil de l’Opposition du moment où il ne siège pas à l’hémicycle. Selon lui le texte définissant le statut du CFOP est clair et ce sera faire preuve d’absurdité, de non-sens et surtout de mauvaise foi si on lui attribuait ce titre.

« Je vais vous dire que ceux qui veulent m’attribuer le titre du Chef de Fil de l’Opposition sont de mauvaise foi. Le CST dont je fus le président n’est pas une organisation politique. C’est un groupe composé d’associations, des organisations de défense des droits de l’homme et partis politiques… C’est de l’incongruité que vouloir attribuer le titre du chef de fil de l’opposition à quelqu’un qui n’est pas politique », a indiqué Me Ajavon.

Ces différentes réactions de Me Ajavon recentrent le débat sur le vrai rôle de rassembleur, qu’il avait prétendu joué en 2013 avec la création de son CST. Par ailleurs son protégé Jean Pierre Fabre et lui ne parlent pas la même langue surtout quand on vient à l’idée qu’au cours d’un entretien qu’il a accordé tout récemment à nos confrères de l’agence savoir news, Jean Pierre Fabre a déclaré ouvertement qu’il était allé aux élections avec une coalition.

Ce qui suppose que dans les faits qu’il devrait s’arranger pour que les autres partis figurant sur la liste de la Coalition à l’époque puissent bénéficier eux aussi au moins quelque chose de ce statut.

Ce que Jean Pierre est loin de faire, créant ainsi des ennemis autour de lui, comme le Président national du MRC qui, aux lendemains de la prise de ce décret, le mettait en garde contre toute tentative de vouloir s’attribuer le titre du Chef de Fil de l’Opposition.

Selon Abass Koboua, le chef de fil de l’opposition c’est Maitre Zeus Ajavon, le Coordonnateur national du CST. Cependant avec cette sortie médiatique de ce dernier, il comprendra désormais que ce pour quoi il voudrait assigner Fabre en justice pour usurpation n’a plus de sens car les deux hommes (Fabre et Ajavon) se sont entendus dans les coulisses en raison de leur intérêt personnel au détriment de l’intérêt national.

ADS Covid
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer