UE COVID

Golfe 5: Après la brouille, Aboka et les autres élus se rassemblent

Written by  Juil 11, 2020

La 2è session  ordinaire de l’année de la commune du Golfe 5 s’est ouverte vendredi à Lomé pour 15 jours. Plusieurs questions notamment celles relatives aux grands défis à relever par la mairie seront abordées. Les travaux ont été lancés par Komlan Agbotse. Le préfet du Golfe a invité le maire et ses conseillers municipaux à se départir de la guéguerre afin de booster le développement de la commune. 

La session va durer deux semaines. Avec pour formateur principal, Pascal Edoh Agbové, Expert en décentralisation, elle va s’intéresser à l’assainissement du Golfe 5, à son développement socio-collectif, au civisme, à la citoyenneté et surtout à la gestion de la crise de la  Covid-19.

Il sera aussi d’évoquer les relations que la commune d’Aflao-Gakli entretient avec les autres communes  et réfléchir aux types de partenariats  à nouer.

L’occasion sera aussi et surtout de mettre sur le tapis les défis essentiels à relever pour l’épanouissement et l’émergence des administrés.

« En termes de défis, nous avons  l’assainissement parce que notre commune regorge  beaucoup de zones inondables, le problème d’électrification de nos quartiers et un déficit en eau potable.  A cela s’ajoutent  les  occupations illégales des réserves de l’Etat avec pour coralliaire un  manque d’espace pour l’installation des marchés et des centres de jeux », a énuméré Kossi Aboka, maire de Golfe 5.

La session intervient quelques jours après qu’un  groupe de conseillers municipaux ont  reproché  au maire Kossi  Aboka, « l’inaction » et une gestion « médiocre » de la crise sanitaire.

Dans une lettre datée du 23 juin, ils réfutent l’argument de « covid19 » pour n’avoir pas convoqué la seconde session ordinaire de l’année.

A cette occasion, le préfet de la localité, M. Agbotse  a exhorté à un esprit d’équipe et de fair-play pour la bonne marche des activités dans le Golfe 5.

Fermer

  1. Populaires
  2. Tendance
ADS TDE
Fermer