UE COVID

Togo: Mgr Kpodzro toujours vent debout contre le régime Featured

Written by  Mai 01, 2020

Mgr Philippe Fanoko Kpodzro crie toujours au voleur. A quelques jours de la prestation de serment de Faure Gnassingbe, il hausse le ton et révèle que la victoire de son candidat au scrutin présidentiel du 22 février  a été confirmée par un  éminent membre d'UNIR. Le prélat accuse les membres de la CENI et de la Cour constitutionnelle à qui il demande de venir se confesser.

C'est la première sortie de Mgr après la libération conditionnée du candidat de sa Dynamique. L'ancien président de la Conférence nationale souveraine réitère que c'est Agbeyome Kodjo qui a remporté l'élection présidentielle du 22 février au premier tour.

"Un membre éminent de la hiérarchie d'UNIR a affirmé en substance à Agbeyome Kodjo le 25 février qu'il est le véritable vainqueur du scrutin du 22 février 2020,  et que lui Agbeyome ne dispose malheureusement d'aucun moyen pour envoyer les faussaires en prison", a révélé Mgr Kpodzo.

Le prélat porte ses griefs contre la CENI et la Cour constitutionnelle, qui selon lui en violation avec leurs serments ont créé un contentieux électoral qui divise.

Il lance un appel aux membres de ces deux institutions pour qu'elles "disent la vérité au peuple".

"S'ils ne se soumettent pas à cet ultime appel, ils seront individuellement maudits ainsi que les membres de leurs familles jusqu'à leurs 7e générations" a proféré le doyen des évêques du Togo qui explique qu'en tant que Pasteur de l'Eglise,  il n'admettra pas pour le bien de la minorité pilleuse que le peuple,  pour un quinquennat encore, soit soumis à une aggravation de la misère sur tous les plans.

Et de poursuivre "J'attends votre confession publique ou privée dans les meilleurs délais. Il vaut mieux tard que jamais".

Dans la même dynamique, l'ancien président de l'assemblée nationale togolaise invite Faure Gnassingbe à l'écouter en tant que chrétien catholique en passant le témoin au vrai vainqueur.

Au contraire, rassure-t-il,  la Dynamique Kpodro continuera par clamer sa victoire jusqu'à une pleine récupération du pouvoir. Car il ne s'agit pas selon lui  de la victoire d'Agbeyome Kodjo mais de la victoire de Dieu sur les forces du mal.

Déclaré vainqueur de cette 'élection présidentielle avec plus de 70% des suffrages exprimés, d'après les chiffres publiés par la CENI puis confirmés par la Haute Cour,  Faure Gnassingbé prête  serment ce dimanche 03 mai.

ADS Covid
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer