Togo: le domicile d’Agbeyome libéré après le passage de Mgr Barrigah Featured

Written by  Mar 15, 2020

Depuis le déclenchement de la procédure de levée de l'immunité parlementaire d'Agbéyomé Kodjo, Mgr Kpodzro passe ses nuits au domicile du candidat et y célèbre des messes. Dimanche, le doyen des évêques du Togo y a reçu la visite du nouvel archevêque métropolitain de Lomé, Nicodème Benissan-Barrigah accompagné de plusieurs prêtres. Quelques heures après cette visite, le blocus autour du domicile a été levé par les soldats.

La délégation qui est allée chez Mgr Kpodzro dans la maison de son candidat, Agbeyomé Kodjo est conduite par Mgr Benissan-Barrigah.

L'ancien président de la Commission Vérité Justice et Réconciliation a été accompagné par son vicaire général, des prêtes parmi lesquels, le Père Charnel Affognon et des sœurs religieuses. Le clergé a pris les nouvelles de Mgr Kpodzro et lui a exprimé le soutien de toute l'église catholique du Togo. 

Une façon pour ces hommes de Dieu de joindre l'acte à la parole conformément à la dernière sortie de la Conférence des Évêques du Togo (CET).

En effet dans un communiqué diffusé le 01 mars dernier, la CET a révélé publiquement son soutien à l'ancien président de la conférence nationale souveraine. Pour elle, les évêques n'ont reçu ni voitures,  ni aucun présent de qui que ce soit dans le but de tronquer leur liberté d'appréciation et d'expression.

« Depuis la proclamation des résultats provisoires, la CET n'est pas restée inactive devant la situation de Mgr Philippe Fanoko Kpodzro. Elle n'a pas abandonné l'évêque, leur frère aîné à son triste sort, comme le pensent à tort quelques fidèles. Dans la discrétion, la Conférence était plutôt en concertation notamment avec la Nonciature Apostolique pour trouver la solution la plus appropriée », écrivaient  les prélats.

Levée de blocus

Quelques heures après cette visite, l’équipe d’Agbeyome Kodjo a informé l’opinion de la levée du blocus autour de la maison du candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro. Les soldats ont remis le dispositif jeudi après-midi.

« Après la visite de Mgr BARRIGAH, archevêque de Lomé et d'une douzaine de prêtres, le blocus est levé. Même si les deux événements n'ont pas de lien évident. Sans doute pour de bon. Nous remercions toutes les personnes qui y ont contribué notamment les Americains, Allemands et bien évidemment l'Eglise catholique. Notre reconnaissance va aussi à l'actuel gouvernement qui semble aller dans le sens de l'apaisement », a posté le service de communication de l’ancien Premier ministre.

Fermer

Last modified on dimanche, 15 mars 2020 22:03
ADS TG TERMINAL
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer