Togo: Agbeyome Kodjo accusé de coup d’Etat et convoqué Featured

Written by  Mar 10, 2020

Le candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro est convoqué pour mercredi matin à l’Assemblée nationale. Agbeyome Kodjo qui continue de contester les résultats de l’élection présidentielle du 22 février dernier est accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

C’est l’objet de la visite effectuée à son domicile en fin d’après-midi de mardi par un huissier qui était accompagné de plusieurs forces de l’ordre et de sécurité.

L’huissier a remis à l’ancien Premier ministre une assignation le convoquant pour mercredi matin à l’assemblée nationale.

Dans le document, Agbéyomé Messan kodjo est accusé d'atteinte à la sûreté de l'État pour avoir nommé un premier ministre, pour s'être adressé aux forces de défense et de sécurité, pour avoir créé un site web. Pour les autorités togolaises, les agissements du candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro constituent des troubles à l'ordre public.

« On m’accuse d’avoir repris les propos de Monseigneur Kpodzro, que j’ai nommé un premier ministre, que je me suis adressé à l’armée, que j’ai créé un site web et que tout cela est un trouble à l’ordre public », dit-il.

Arrivé 2e selon les résultats officiels à l’issue de l’élection présidentielle du 22 février dernier avec un score de 19,46% des voix, Agbeyome Kodjo a rejeté les résultats et se considère comme « Président démocratiquement élu ».

L’ancien Premier ministre qui dirige le Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) est député à l’Assemblée nationale.

Last modified on mercredi, 11 mars 2020 07:45
ADS TG TERMINAL
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer