Faure Gnassingné samedi à Atakpamé Faure Gnassingné samedi à Atakpamé

Faure Gnassingbé: "Inutile de chercher des moyens anticonstitutionnels" Featured

Written by  Fév 15, 2020

Faure Gnassingbé s’est senti samedi à Atakpamé comme à la maison. Candidat à sa propre succession, le Chef de l’Etat sortant a tenu dans cette ville un meeting dans le cadre de la campagne électorale. Il a salué la loyauté, la fidélité et le soutien des populations du milieu et assure compter sur leurs voix pour être reconduit. Pour le « prochain mandat », Faure Gnassingbé s’engage contre les corrompus, les gaspilleurs et les voleurs.

« Aujourd'hui encore c'est une autre élection qui se profile à l'horizon. Nous allons aux urnes pour nous choisir un Président de la République. Déjà aux législatives, les choses étaient un peu calme. On a pensé que c'était à cause du boycott de certains de nos amis. Aux municipales également, les élections se sont déroulées dans la paix et dans la sérénité. Je voudrais profiter pour vous dire toute ma gratitude et toute ma reconnaissance pour les députés qui ont été élus au profit du parti UNIR et aussi pour les maires qui ont été d'abord élus conseillers municipaux et puis portés à la tête des mairies... », a lancé Faure Gnassingbé devant les populations.

Après sa reconnaissance envers les populations de l’Ogou, M. Gnassingbé a rappelé que le processus de réconciliation qui a eu pour point de départ la ville d’Atakpamé se poursuit. Il a réitéré sa position de ce « qu’aucun Togolais, aucune Togolaise ne doit voir son sang coulé simplement pour des différends, pour des divergences politiques ou partisanes ».

« Seules les élections départageront les concurrents ou les candidats ou les compétiteurs à une élection qu'elle soit municipale, législative ou présidentielle. Le peuple nous départagera. Il est inutile de chercher d'autres moyens anticonstitutionnels » a-t-il dit.

Faure Gnassingbé n’a pas tout de même oublié les évènements d’août 2017. Après avoir rappelé que ceux qui ont tenté de le renverser n’ont pas réussi, il assure que lee pouvoir est dévolu au Togo uniquement par les élections.

« Aujourd'hui c'est l'élection présidentielle, j'ai cru comprendre que certains étaient agités en 2017 pour le fauteuil présidentiel. Le temps de l'élection est venu, le temps d’élection vient toujours. Il faut savoir attendre et être respectueux  des textes que nous nous sommes librement donnés. C'est comme cela que nous prouverons à la face du monde que nous sommes un pays mûr », afffirme le président sortant.

Défis socio-économiques et construction du Togo

Le candidat de l’UNIR compte consacrer, une fois réélu, ses énergies aux « défis socio-économiques, au progrès et à la construction de notre pays ». Faure Gnassingbé promet que « la gouvernance concertée sera intensifiée ».

« Nous devons à chaque fois réaffirmer que nous sommes un pays mûr grâce à ces élections présidentielles. Plus d'importance sera accordée à la reddition des comptes et à la lutte contre la corruption. Nos ressources acquises doivent être gérées et utilisées avec beaucoup de rigueur. Nous devons à tout prix éviter le gaspillage et le vol », s’est-il engagé.

Faure Gnassingbé a estimé qu’il faut impliquer les populations dans l’élaboration et l’exécution du Plan Communal de Développement. Il promet que dans le cadre du programme CIZO, toutes les structures de santé seront prises en compte et que les populations bénéficieront de soins de qualité à proximité et à coût abordable.

Last modified on samedi, 15 février 2020 18:19
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer