Gal Damehame Yark Gal Damehame Yark

Présidentielle: les mises en garde du général Damehame Yark Featured

Written by  Fév 05, 2020

Le Général Damehame Yark a présidé mardi la présentation de l’ordre d’opération de la Force élection présidentielle (FOSEP 2020). Le ministre de la sécurité et de la protection civile a rassuré que tout est en fin prêt pour une élection présidentielle apaisée. Pour le Général Yark, on peut décider ne pas se rendre aux urnes mais on ne peut empêcher les autres de s’acquitter de ce devoir.

La  présentation de l’ordre d’opération  est une cérémonie au cours de laquelle les contours de la FOSEP ont été dévoilés.

Il est à noter que la FOSEP 2020 est dirigée par le colonel Kodjo Amana. La Force est composée de 10.000 hommes et femmes, gendarmes et policiers dont la mission principale est de garder la CENI, les CELI, les bureaux de vote et  des institutions de la République au cours de la période électorale.

Elle a aussi pour tâche de veiller à la sécurité des candidats et de tous les acteurs impliqués dans le processus électoral.

La FOSEP s’est répartie en 3 groupes. Elle ne fera que d’usage d’armement conventionnel et de  matériels de maintien de l’ordre, selon le colonel Amana.

Le ministre de la sécurité et de la protection qui a présidé la cérémonie a appelé les éléments au respect strict des règles et a rassuré les populations togolaises.

« Je voudrais dire à nos concitoyens d’être rassurés. Le gouvernement a tout mis en place pour que ces élections se passent dans le calme », a assuré le Général Yark.

Il lance un appel à tous les citoyens de faciliter le travail à la FOSEP en apportant leur contribution à ses éléments.

Pour le ministre, le Togo a besoin de la cohésion nationale avant, pendant et après les élections. Personne n’est autorisée à empêcher son compatriote d’accomplir son devoir ou de jouir de son droit civique.

« Il n’est pas sage de dire, je ne participe pas je vais empêcher. Cela ne sert à rien… S'il y a des gens qui ont encore cette velléité, je leur demande de rester sages parce que la loi de la République ne fait pas de détails. Vous allez à l’encontre, elle vous frappe de la manière qu’il faut et surtout en cette période électorale. Ce n’est pas bon de se retrouver derrière les murs pour une bêtise qu’on pourrait éviter" a prévenu le Général.

Last modified on mercredi, 05 février 2020 11:17
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer