Brigitte Adjamagbo-Johnson Brigitte Adjamagbo-Johnson

Togo: Adjamagbo et la CDPA sonnent la mobilisation autour de Kodjo Featured

Written by  Jan 14, 2020

Brigitte Adjamagbo-Johnson et la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) sont solidement derrière Agbeyome Messan Kodjo. Après avoir pris acte dans un premier temps du choix porté sur l’ancien Premier ministre par la Dynamique Mgr Kpodzro, Mme Adjamagbo-Johnson apporte explicitement le soutien de son parti au candidat des forces démocratiques en lutte pour l’alternance politique. Plusieurs raisons fondent ce soutien à la candidature de Dr Kodjo.

Le parti fondé par Prof Léopold Gnininvi et qui a entamé la lutte dans la clandestinité en 1987 explique son choix par les convictions profondes qu’il a toujours exprimées. Pour la CDPA, « c’est ensemble et unies que les forces démocratiques et patriotiques mettront fin à la dictature militaro clanique au Togo ».

La CDPA qui a lancé l’appel de Tchékpo : « démocratie d’abord, multipartisme ensuite » avait adhéré à la démarche de candidature unique initiée par l’archevêque émérite Kpodzro.

Dans un communiqué diffusé mardi, le parti se dit conscient des vicissitudes qui entourent ce genre d’exercice avec son lot d’incompréhensions, de déceptions, voire de frustrations. Mais il assure que l’acceptation de lourds sacrifices par les partis politiques au détriment des intérêts partisans, et quelques soient les états d’âmes, même les plus légitimes, constitue le prix à payer pour l’instauration de la démocratie au Togo.

La CDPA dit fonder son soutien à la candidature d’Agbéyomé Kodjo sur les péripéties du long combat pour l’alternance et la démocratie au Togo.

« Dans la quête de démocratie du peuple togolais, les candidats de l’opposition ont toujours gagné les élections dans les urnes, sans que nous n’ayons jamais pu prendre le pouvoir. De guerre lasse, les populations fatiguées de se voir voler leur suffrage, ont commencé par déserter les bureaux de vote, reprochant aux forces démocratiques de ne pas innover dans leurs stratégies électorales. Le choix d’Agbéyomé Kodjo, un candidat ayant joué un rôle clé dans le système dont il connait les rouages, est justement une nouvelle piste que Monseigneur Kpodzro nous propose pour faire les choses autrement. Explorons-là ! », a indiqué Mme Adjamagbo-Johnson.

Et même si M. Kodjo n’est pas exempt de tout défaut, la CDPA appelle à laisser l’histoire juger son parcours politique.

« … Parions sur son option désormais inconditionnelle pour la démocratie, son engagement à obtenir les meilleures conditions pour un scrutin transparent, sa détermination à gagner les élections et à défendre nos votes, avec nous tous bien entendus. Parions finalement sur son engagement à mettre en place une transition ouverte à tous, pour des réformes et une refondation de l’Etat », lance la CDPA qui appelle les partis politiques, les syndicats, la société civile et surtout les populations togolaises à se mobiliser autour du candidat choisi par Monseigneur Kpodzro.

La Coalition C14 dont est membre la CDPA avait indiqué avoir pris acte du choix du Président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD). Une position critiquée par plusieurs. 

<
Last modified on mardi, 14 janvier 2020 17:45
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer