Présidentielle: Mgr Kpodzro et des opposants adressent une plateforme à Gnassingbé Featured

Written by  Nov 12, 2019

Déclaré pour mort sur les  réseaux sociaux après un malaise qu’il a eu en début du week-end dernier en pleine réunion avec des partis politiques de l’opposition togolaise et les victimes des incendies des grands marchés de Lomé et de Kara, le prélat revient à la charge. Mardi, il a présidé la rencontre relative à la conclusion des travaux des 2 commissions instituées pour la transparence du scrutin présidentiel de 2020. A l'issue, Mgr Kpodrzo et les opposants demandent l’arrêt du processus électoral et adoptent une plateforme revendicative à l’endroit du Chef de l’Etat. Le prélat appelle par ailleurs à des manifestations pour le départ de Faure Gnassingbé

La plateforme revendicative en question, dit-on est une forme de préoccupations concrètes à mettre en œuvre dans le cadre d’un dialogue républicain entre le Pouvoir et les Forces Démocratiques en vue de créer les conditions d’un scrutin présidentiel transparent et crédible organisé dans un climat sociopolitique apaisé.

Elle préconise entre autres le réaménagement de la CENI et de ses démembrements en vue d’une meilleure représentation du paysage politique national conformément à l’esprit de l’APG, la recomposition de la Cour Constitutionnelle conformément aux recommandations de la CEDEAO, l’audit de l’ensemble du processus électoral et la certification des résultats avant leur publication par une structure compétente de l’ONU et la suppression du vote par anticipation des membres des Forces de Défense et de Sécurité.

La plateforme recommande également la  modification du Code électoral afin d’y intégrer la notion de biométrie, intégrale pour la constitution des fichiers électoraux et l’identification formelle des électeurs, un accès équitable de tous les acteurs aux médias d’Etat avant, pendant et après la campagne électorale, un recensement des électeurs commune par commune en vue de la constitution des listes préfectorales et nationales conformément à l’article 47 du Code électoral et l’utilisation des données biométriques en vue d’une identification formelle de l’électeur le jour du vote.

« Les forces démocratiques ont pris le ferme engagement de défendre leur plateforme revendicative ; Elles demandent en conséquence la suspension immédiate du processus électoral unilatéral en cours afin de permettre des discussions entre les parties prenantes pour un processus consensuel » souligne le communiqué final des travaux.

Manifestation pour la démission de Faure Gnassingbé

Au cours des travaux les révélations Mohamed Loum sur l’affaire des incendies des grands marchés de Lomé et de Kara ont été écoutées. A ce sujet Mgr Kpodzro appelle à une manifestation.

« Je nous invite à triompher de la peur et sortir massivement dans les rues pour exiger la démission de Faure Gnassingbé et tous ses collaborateurs impliqués dans les incendies des grands marchés de Lomé et de Kara, et que véritablement et sans condition justice soit faite », a exhorté l’archevêque émérite de Lomé.

Notons qu’une coordination des forces démocratiques a été instituée pour travailler sur l’envoi de la plateforme revendicative au président de la République, Faure Gnassingbé.

Last modified on mardi, 12 novembre 2019 17:10
TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer