Faure Gnassingbé Faure Gnassingbé

Gnassingbé: la Constitution règle la question de ma candidature en 2020 Featured

Written by  Jui 08, 2019

Faure Gnassingbé sera-t-il candidat à la présidentielle de 2020 ? La question est dans les pensées depuis la réalisation des réformes constitutionnelles et institutionnelles par l'Assemblée nationale. En marge de son séjour londonien, le Chef de l'Etat laisse une porte à une nouvelle candidature expliquant que la réforme constitutionnelle règle cette question. Celui qui indique être actuellement en réflexion sur la question, annonce qu'il prendra sa décision le moment venu.

L’élection présidentielle au Togo se tient dans environ 8 mois. Faure Gnassingbé, à la tête du Togo depuis 14 ans, indique au micro de BBC réfléchir à une nouvelle candidature.

Le Chef de l’Etat explique qu’il est en réflexion sur le sujet et se déterminera très prochainement et attendre ce que son parti politique décidera.

Ce n’est pas un mystère. La réforme constitutionnelle opérée le 8 mai dernier offre la possibilité à Faure Gnassingbé de se représenter pour 2 autres fois. Les députés ayant précisé dans la loi fondamentale que les mandats déjà effectués ne sont pas concernés par la modification.

« Les règles sont là, l’essentiel, c’est de respecter la loi et les dispositions constitutionnelles de son pays. Je pense que cela règle cette question. Aujourd’hui, si j’ai la possibilité de me représenter, constitutionnellement, je prends acte et le moment venu, je prendrai ma décision », affirme M. Gnassingbé

Réagissant à la question de la dynastie, le fils de Gnassingbé Eyadèma botte simplement en touche, expliquant que chaque pays a son architecture institutionnelle et constitutionnelle.

Mais ce n’est pas un secret qu’une nouvelle candidature de Faure Gnassingbé est en téléchargement libre. Le pouvoir n’en fait pas un mystère et le Secrétaire exécutif du parti Union pour la République (UNIR, au pouvoir), Atchole Aklesso a plusieurs fois déclaré que M. Gnassingbé est candidat à un 4e mandat à la tête du Togo.

Cette sortie du Chef de l’Etat permettra aux uns et aux autres de lire une « inévitable » nouvelle candidature entre les lignes.

Evoquant le sujet des manifestations pacifiques publiques, Faure Gnassingbé note qu’elles ne sont pas interdites comme le dénoncent les organisations de la société civile. Toutefois, il précise que des manifestations avec des « armes de guerre » ne seront pas tolérées.

« Depuis 2017, les gens manifestent de façon abondante. Mais je ne saurai tolérer des manifestations avec des armes de guerre. Cela n’est toléré nulle part. Ce n’est pas parce qu’on vous indique un itinéraire différent qu’on interdit votre manifestation. Nous disons simplement que ceux qui ne manifestent pas ont les mêmes droits que ceux qui manifestent. Ceux qui veulent travailler ont les mêmes droits. On doit pouvoir travailler et d’autres doivent pouvoir manifester. L’essentiel, c’est de respecter le cadre légal qui est la loi de la République qui s’impose à tous », a-t-il déclaré.

Les partis politiques et les organisations de la société civile apprécieront cette sortie de Faure Gnassingbé.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on samedi, 08 juin 2019 12:40
TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer