Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Les 3 agents en question Les 3 agents en question

Togo: les excuses et les promesses des autorités au Ghana Featured

Written by  Jan 04, 2019

Le gouvernement togolais a confirmé jeudi l'arrestation de trois agents de forces de sécurité togolaises au Ghana le 1er janvier dernier.  Selon les autorités togolaises, il a été question d'un incident dû à la porosité des frontières et l'absence de leur  bornage systématique. Elles présentent ses excuses à ses voisins du Ghana et prennent  l'engagement de veiller désormais à cela.

En effet, il a circulé mardi sur les réseaux sociaux, une vidéo montrant des forces de l'ordre togolais arrêtés par les habitants du village d'Amakou au Ghana.  Des agents qui ont échappé de peu au lynchage.

Dans un communiqué rendu public jeudi, le gouvernement togolais explique que c'est la poursuite d'un présumé qui a conduit "inconsciemment" les agents togolais au Ghana.

"Au cours de la mission, la personne recherchée s'est préparée à se défendre en recourant à une machette. La réaction de l'intéressé a conduit les agents de sécurité à le maitriser. Suite à son arrestation, son épouse a alerté les habitants du village notamment les jeunes qui se sont organisés pour s'en prendre et lyncher les agents de sécurité. Pris de court, ceux-ci ont tenté de s'exfiltrer de l'étau des jeunes de la localité. Malheureusement dans leur repli, trois des agents de sécurité n'ont pas pu suivre le mouvement et se sont retrouvés dans les mailles des jeunes surexcités", décrit la note gouvernementale.

Le communique clarifie par la suite que si les agents se sont retrouvés au Ghana voisin, c'est la faute à la porosité des frontières et de  l'absence de leur bornage systématique. C'est aussi un problème ethnique, soutient les autorités togolaises.

"Cet incident a été possible du fait que les populations habitants de part et d'autre de la frontière sont les mêmes ethnies. Les agents de sécurité ne se sont pas rendus  compte qu'ils ont traversé, par méconnaissance, la frontière", ajoute le communiqué.

Le gouvernement dit regretter cet incident et promet à son homologue du Ghana de veiller à ce que de telles situations malencontreuses ne se reproduisent plus.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on vendredi, 04 janvier 2019 11:56
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer