Didier A.

Didier A.

Le ministre togolais de la fonction publique, Gilbert Bawara et son collègue en charge de la santé, Moustafa Mijiyawa ont échangé mardi avec les syndicats des agents hospitaliers du Togo. La rencontre a été une occasion pour le gouvernement togolais de témoigner sa satisfaction aux médecins pour le travail qu’ils abattent, permettant au Togo d’enregistrer des avancées avec 10 patients déjà guéris. Pour les deux ministres, tout sera mis à la disposition des agents de santé pour vaincre le Coronavirus.

La convocation adressée par le Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) de la Gendarmerie nationale à Agbeyome Kodjo n’est pas du goût de la Dynamique Mgr Kpodzro. La Coalition dénonce une volonté du régime togolais de donner la mort au candidat à l’élection présidentielle du 22 février dernier. Tenant le pouvoir pour responsable de ce qui adviendra, les leaders de la Dynamique Mgr Kpodzro mobilisent la population et alertent la communauté internationale.

Le ministre togolais de la Fonction publique, Gilbert Bawara a rencontré lundi les partenaires sociaux de l’Etat togolais. La réunion a enregistré la présence des responsables des centrales syndicales et des organisations patronales telles que le Conseil national du patronat, l’Association des grandes entreprises du Togo et la Chambre du commerce et des industries du Togo (CCIT). Il était question de faire le point de la situation de la crise sanitaire et créer une synergie d’action pour renforcer la sensibilisation.

L’élection présidentielle togolaise du 22 février dernier continue de jouer sa prolongation. A la suite de la levée de l’immunité parlementaire d’Agbeyome Kodjo, candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro qui continue de réclamer sa « victoire » par l’Assemblée nationale, la gendarmerie vient de prendre la suite. Et c’est le Service centrale des recherches et d’investigations criminelles (SCRIC, ex-SRI) qui convoque celui qui se considère comme le « Président élu ».

Le Togo a enregistré ces dernières 24 heures 4 nouveaux cas confirmés de Coronavirus. Mais à côté, le pays signale que 3 nouveaux patients sont guéris.

Kofi Yamgnane accuse les autorités togolaises pour la gestion qu’elles font de la crise du Coronavirus (COVID-19). Le franco-togolais note que les dirigeants ne sont pas en mesure de protéger les populations. Pour ce faire, il appelle le peuple togolais à se lever pour reprendre le « pouvoir » après la pandémie du Coronavirus.

Deux nouveaux patients viennent d’être testés positifs au Coronavirus au Togo. Dans le même temps, 6 autres personnes recouvrent leur guérison.

Le Togo a enregistré 3 nouveaux cas de Coronavirus samedi. Ces nouveaux cas ont été détectés alors que le pays a enregistré un premier décès lié à cette pandémie la veille.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer