C’est le calme apparent actuellement dans la préfecture de l’Oti-Sud. De violents affrontements entre les Tchokossi et Gangan ont endeuillé les 2 communautés, il y a quelques semaines. Le gouvernement togolais a pris la mesure de la situation et suit de près la situation. Au-delà du renforcement du dispositif sécuritaire, une assistance a été apportée vendredi aux personnes affectées par les conflits.

Le conflit foncier qui a éclaté la semaine dernière entre les Gangan et les Tchokossi dans la préfecture de l’Oti-sud a causé plus de dégâts que ce qui a été communiqué par le ministère en charge de la sécurité. Samedi, le Général Damehame Yark évoquait 2 morts, une dizaine de blessés et plus de 50 maisons incendiées. Un nouveau bilan établi fait état de 4 morts au total, un chef de village disparu et plus de 2000 déplacés.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer