Le SYNBANK et le SYNASSUR ont suspendu mercredi leur grève sèche entamée mardi pour protester contre le licenciement de 9 agents par NSIA. Les syndicats exigeaient également le départ des deux Directeurs des filiales NSIA Assurances au Togo. A l'issue d'une Assemblée générale tenue mercredi, ils estiment avoir trouvé satisfaction à 80% de leurs exigences. La Secrétaire générale du Syndicat des employés et cadre de banques, des établissements financiers et des assurances du Togo (SYNBANK) estime qu'il n'y a pas de raison de continuer la grève. "Il n'y a pas de raisons de continuer la grève. Toutefois, nous avons juste suspendu le mot d'ordre. Nous restons en alerte et nous suivons la suite", a déclaré Josée Manawezoué Patassé dans l'interview ci-après.

Les conclusions de la rencontre qu’a eue lundi le ministre togolais en charge du travail avec NSIA et le SYNBANK n’ont pas satisfait les syndicalistes. Le SYNBANK et la SYNASSUR exigeaient le respect des dispositions du code du travail et n'entendent pas céder sur ce point. Ils maintiennent la grève sèche de 72 heures devant débuter mardi sur toute l’étendue du territoire togolais.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer