Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /htdocs/plugins/system/t3/includes/lessphp/less/less.php on line 9386

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /htdocs/plugins/system/t3/includes/lessphp/less/less.php on line 9394

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /htdocs/plugins/system/t3/includes/lessphp/less/less.php on line 9399

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /htdocs/plugins/system/t3/includes/lessphp/less/less.php on line 9405

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /htdocs/plugins/system/t3/includes/lessphp/less/less.php on line 9415

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /htdocs/plugins/system/t3/includes/lessphp/less/less.php on line 9418

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /htdocs/plugins/system/t3/includes/lessphp/less/less.php on line 9438

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /htdocs/plugins/system/t3/includes/lessphp/less/less.php on line 9443

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /htdocs/plugins/system/t3/includes/lessphp/less/less.php on line 9464

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /htdocs/plugins/system/t3/includes/lessphp/less/less.php on line 9471

Cela fait déjà plus de 5 ans que  les sociétés ScanTogo, Cimtogo et GranuTogo se sont associées pour créer la Fondation HeidelbergCement-Togo. L’organisation dirigée par Eric Goulignac a pour but principal d’accompagner les communautés locales pour la promotion de l’auto-développement endogène. Vendredi un voyage de presse sur Tabligbo, une ville située à 79 Km de Lomé a été organisé en vue de permettre aux journalistes de constater de visu les réalisations de la Fondation dans la localité. Malgré les efforts de HeidelbergCement-Togo, des défis restent encore à relever surtout  en termes d’employabilité des autochtones.

Le Groupe HeildelbergCement Togo déroule son plan d'action pour la sécurité routière dont le but est de réduire le taux d'accident sur les lieux de travail. Sur l'initiative de son directeur général, Eric Goulignac, il a été lancé le 1er avril dernier le "Concours  meilleur conducteur" auquel 137 conducteurs se sont déjà inscrits. Jeudi, les responsables du département sécurité-santé de ScanTogo ont dévoilé aux participants les critères de la compétition dont le but essentiel est  de créer l'émulation chez les transporteurs.

La direction de la société SCANTOGO a organisé le samedi 30 mars 2019, une  journée porte ouverte pour permettre à ses collaborateurs de faire découvrir l'usine et son environnement à leurs familles, à leurs amis et à leurs connaissances,  dans le cadre de sa politique d’entreprise citoyenne engagée  dans un processus interne visant à s’impliquer dans la durée et toujours davantage dans son cadre de vie.

Le Groupe HeidelbergCement à travers sa filiale, Scan Togo a primé mardi à Lomé les lauréats de la quatrième édition de « Quarry Life Award ». Il s’agit d’un concours qui encourage les meilleurs travaux de recherche scientifique et éducative pour la promotion de la biodiversité en carrière. Le Togo qui est à sa deuxième participation a remporté la première place du « Vote du publique »  avec 811 points devant le Ghana et l’Allemagne.

Scan Togo est vivement préoccupée par la conservation de l’écosystème. Pour ce faire, cette usine de production de ciments au Togo a tenu la semaine dernière à Tabligbo, une rencontre internationale de trois jours sur la préservation de la biodiversité. La rencontre avait pour objectif d’inspirer les entreprises participantes par la nature et les services rendus par les écosystèmes dans les paysages où elles opèrent.

La Fondation HeidelbergCement-Togo de SCAN Togo a lancé lundi à Monénou dans le canton de Tokpli, trois projets sociaux en vue de contribuer à la lutte contre la pauvreté dans la localité. Ils ont été lancés par Yawo Alibo, préfet de Yoto en présence d'Eric Goulignac, Directeur général de ScanTogo et de l'Ambassadeur de l'Allemagne au Togo, Christoph Sander.

Le Groupe cimentier allemand HeidelbergCement a achevé vendredi à ScanTogo « sa Semaine de la Sécurité » de 2018. Démarrée le 24 septembre dernier, ladite semaine a été marquée par plusieurs activités entre autres la sensibilisation sur les accidents de travail et de la route et une opération de don de sang. A l’issue, le Directeur général de ScanTogo et de Cimtogo, Eric Goulignac dresse un bilan positif pour cette édition. Il affiche son optimisme pour l’atteinte de l’objectif envisagé d’ici à 2030.

Les richesses du sous-sol togolais ne profitent pas encore aux communautés hôtes. L’inexistence des infrastructures de base de qualité notamment des routes, des écoles, des hôpitaux et les conditions de vie déplorables des populations de ces communautés en sont la preuve. Malgré plusieurs appels et l’adoption des dispositions obligeant les entreprises minières à remplir leur responsabilité sociétale, rien ou presque n’a encore changé. Plutôt, l’on assiste à des violations de droits humains et à une pauvreté endémique dans ces communautés. Dépassés, certains chefs traditionnels des préfectures de Vo et de Yoto viennent de monter au créneau et en appellent aux autorités togolaises.

Le Syndicat démocratique des mines (SYDEMINES) du Togo et l’Ong Solidarité Action pour le Développement Durable (SADD) lèvent la voix contre la situation précaire et les mauvais traitements que subissent près de 400 travailleurs contractuels de l’usine SCANTogo à Sika-Condji (80 km de Lomé). Ces deux structures sont en soutien aux travailleurs dits contractuels qui sont utilisés par l’usine de cimenterie mais qui ne les reconnaît pas, les discrimine et les laisse à la merci de certains tâcherons, qui gardent une bonne partie de leurs salaires et les empêchent de réclamer quoi que ce soit. L’organisation syndicale du secteur des mines interpelle les premiers responsables de ScanTogo à mettre fin à la leur fuite de responsabilité pour rétablir les 400 travailleurs dans leurs droits. Elle invite les autorités à agir pour mettre fin à cette exploitation de ces travailleurs togolais.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer