Breaking News

Le 1er Forum de la Conférence Interafricaine de Prévoyance Sociale (CIPRES) sur la couverture maladie a pris fin à Lomé. La rencontre placée sous le thème : « Problématique de l’instauration de la couverture maladie dans les Etats de la zone CIPRES : Enjeux, Défis et Opportunités » a été sanctionnée par plusieurs recommandations à l’endroit des pays de la zone CIPRES. Clôturant le forum, le ministre togolais en charge de la protection sociale, Gilbert Bawara a indiqué qu'il y a une détermination collective pour l'extension de la couverture maladie.

Lomé, la capitale togolaise accueille depuis mardi le 1er forum international sur la couverture maladie. La rencontre organisée par la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES) a été ouverte par le Premier ministre togolais, Sélom Klassou en présence du ministre togolais en charge de la protection sociale, Gilbert Bawara, du Président sortant du Conseil des ministres de la CIPRES, Samba Sy et du Secrétaire exécutif de l’organisation, Innocent Makoumbou.

Les autorités togolaises travaillent depuis quelques années à assurer la protection sociale aux citoyens. En dehors de la création de l’Institut national de l’assurance maladie (INAM), d’’autres initiatives sont en cours pour l’instauration de la couverture maladie universelle. Parallèlement, des initiatives se prennent par des structures privées pour toucher plusieurs couches non encore prises en comptes par la démarche gouvernementale. C’est dans ce cadre que vient de voir le jour, le projet de Promotion de la microassurance dans le secteur informel à Lomé-Togo (PMSIL).

La conférence internationale des mutualistes qui s’est tenue à Lomé a été un succès pour les organisateurs. La conférence organisée par l’Association internationale de la mutualité (AIM), conjointement avec le gouvernement togolais a réuni plus de 200 mutualistes africains et européens et a abouti à l’adoption de « La plateforme de Lomé ». Le document reprend les propositions et revendications des participants. Il sera adressé aux organisations supranationales et décideurs des pays africains ayant participé à la rencontre.

L’Association internationale de la mutualité (AIM) et le gouvernement togolais tiennent depuis mardi à Lomé une conférence internationale sur la mutualité. Organisée avec l’appui de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), la conférence de Lomé a pour but de sensibiliser les gouvernements africains à accorder une importance particulière à la protection sociale des populations. Les travaux ont été ouverts par le ministre togolais de la fonction publique, Gilbert Bawara qui a annoncé deux importantes initiatives pour renforcer la protection sociale dans le pays.  

Le gouvernement togolais a organisé jeudi à Lomé une table ronde sur la protection sociale. Cette activité tenue grâce à l’appui de l’Organisation international du travail (OIT) a enregistré la participation de plusieurs partenaires techniques et financiers du Togo ainsi que des organisations syndicales et patronales. Présidée par le ministre togolais en charge du travail, Gilbert Bawara cette table ronde entre dans le cadre du processus du renforcement et de l’extension de la protection sociale aux différentes couches sociales du pays.

D’ici la fin de l’année, le ministère du développement à la base de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes va doter les artisans du Togo d’une assurance maladie. Des démarches sont entreprises dans ce sens depuis 2014 auprès de l’Institut national d’assurance maladie du Togo (INAM Togo). Mercredi, une session est ouverte à Lomé en vue de la validation de l’étude de faisabilité pour la mise en place d’un dispositif de protection sociale des artisans. La rencontre vise notamment à analyser les résultats du diagnostic concernant le niveau de vulnérabilité des artisans et des membres de leur famille.

Les données sur l'aspect contributif de la protection sociale s'avèrent fortement déficitaire, au Togo. C'est le triste constat fait par l'ONG Solidarité Action pour un Développement Durable (SADD) qui a lancé lundi un appel aux autorités nationales à faire de la protection sociale un droit pour tous les travailleurs. 

TGCEL Vogan Anfoin
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer