Breaking News

Une délégation de l’Institut national d’assurance maladie obligatoire (INAMO) de la Guinée a achevé mardi une mission d’une dizaine de jours auprès de l’Institut national d’assurance maladie du Togo (INAM-Togo). Conduite par Thierno Mamadou Diallo, la délégation est venue s’inspirer de l’exemple de l’INAM-Togo, en raison de sa réussite et des progrès réalisés. A l’issue de la mission, le Directeur général adjoint de l’INAMO a indiqué que l’INAM-Guinée va améliorer l’exemple du Togo afin de l’adapter aux réalités guinéennes.

L'Institut National d'Assurance Maladie (INAM) a offert mardi un important lot de fournitures scolaires à l'Observatoire syndical de lutte contre le travail des enfants. La cérémonie s’est déroulée en présence du porte-parole de la Coordination des centrales syndicales du Togo (CCST), Eloi Nouwossan.

La 2e édition des Universités du 3e âge s’est achevée jeudi sur une note de satisfaction totale pour les bénéficiaires et pour l’Institut national de l’assurance maladie (INAM-Togo), la structure organisatrice. Clôturant les activités de cette édition, la Directrice générale de l’INAM, Myriam Dossou-d’Almeida a affirmé que « le 3e âge n’est pas une fatalité mais une graine qu’il faut semer assez tôt ».

La Directrice générale de l'Institut national de l'assurance maladie (INAM), Myriam Dossou-d'Almeida a donné le ton mercredi à la 2ème édition des « universités du 3ème âge». L'événement enregistre la participation de près de 1000 séniors. L'édition de cette année est placée sous le thème : "les personnes âgées, richesse de la nation" et entend permettre aux bénéficiaires d'avoir une espérance de vie plus longue.

L’Institut National d’Assurance Maladie (INAM) tient les 17 et 18 octobre prochains la 2e édition des «Universités du 3è âge ». Il s’agit d’une activité qui s’inscrit dans le cadre de la Journée Internationale pour les personnes âgées au Togo, célébrée dans le monde tous les 1er octobre de chaque année. Pour Myriam Dossou-d’Almeida, ces journées dédiées aux séniors seront l’occasion d’aborder et de relever les nouveaux défis qui se présentent aux personnes du 3e âge.

L’Institut nationale d’assurance maladie (INAM) a restitué jeudi les résultats de l’étude de la faisabilité pour la couverture maladie des producteurs de coton. C’est à l’occasion d’une rencontre organisée à Lomé en collaboration avec la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) et la Fédération nationale des groupements de producteurs de Coton (FNGPC). D'ici quelques mois, un accord tripartite devra être conclu pour permettre aux cotonculteurs togolais de bénéficier de la couverture maladie mise en place par l'INAM.

Dans le cadre de son processus d’écoute permanente, de recherche de solutions et d’inclusion sociale, l’Institut national d’assurance maladie (INAM) a mis au point un nouveau mécanisme de prise en charge d’ayants droit non couverts par le régime d’assurance maladie. La mise en œuvre de ce mécanisme démarre le 1er août prochain. C’est ce qu’a annoncé en milieu de semaine Myriam Dossou-d’Almeida, la directrice générale de l’INAM.

L’Institut National d’Assurance Maladie du Togo  (INAM-Togo) a ouvert vendredi un bureau de liaison à Afagnan dans la préfecture du Bas-Mono. L’action s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique client de l’INAM qui est de rapprocher ses services des assurés. L’institution met ainsi fin aux déplacements des bénéficiaires de l’assurance maladie du Bas-Mono  sur les villes environnantes pour raisons d’entente préalable et de vignettes.

L’Institut National d’Assurance Maladie, Togo (INAM-Togo) a présenté vendredi à ses assurés de nouveaux mécanismes de prise en charge d’ayants droit non couverts par le régime d’assurance maladie. Ces mécanismes se situent dans le cadre du  processus d’écoute permanente de recherche de solutions et d’inclusion sociale et visent à mettre un terme à l’exclusion d’un nombre relativement important d’ayant droit de la couverture.

L’Institut National d’Assurance Maladie (INAM) vient de réagir à l’information  selon laquelle  des pharmacies auraient refusé de vendre des produits aux assurés. Se confiant à nos confrères de Africa Rendez-vous, les premiers responsables de cette structure ont souligné que l’information n’est qu’un canular. Myriam Dossou-d’Almeida, la Directrice de l’institut pourrait même faire une sortie médiatique très bientôt pour démentir l’information.

TGCEL Vogan Anfoin
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer