Gabriel Kokou Doufle alias David a été arrêté la semaine dernière et déféré à la prison civile de Lomé mercredi dernier. L’homme s’est autoproclamé « père des nations » et a annoncé qu’il prendrait le pouvoir au Togo à parti de ce mois de mars. Plusieurs chefs d’accusation pèsent contre celui qui a érigé 2 camps de concentration à Djagble et à Klade-Copé, près d’Asrama. Dans le même temps, les activités de son organisation religieuse sont suspendues par décision du ministre de l’administration territoriale.

Le Pasteur Habib Barth Afolabi alerte sur l’existence des camps de concentration au Togo. L’homme de Dieu a indiqué lundi que depuis l’année dernière, des gens quittent tous les coins du monde pour converger vers le Togo afin de vivre en communauté dans un camp dans l’attente du retour de Jésus. Ces camps sont dirigés par un certain apôtre Kokou Gabriel Doufle qui estime qu’il sera président du Togo en mars 2020 sans passer par les élections. M. Doufle aurait déjà formé un gouvernement et s’exhibe souvent  en tenue militaire sur le web.

ADS Covid
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer