La Direction des affaires maritimes (DAM) du Togo s’est prononcée jeudi sur l’affaire de l’implication d’un navire battant pavillon togolais dans la livraison des produits de luxe à la Corée du Nord. Le pays de Kim Jong-Un est sous le coup d’un embargo du Conseil de sécurité de l’ONU en vigueur depuis 2006 et n’est pas autorisé à importer des « produits de luxe ». Dans une sortie, la DAM clarifie la position du Togo et annonce des mesures fortes contre les navires indélicats qui risquent la radiation du pavillon togolais.

Le leader nord-coréen n’a que faire de l’embargo sur les « produits de luxe » imposé à son pays par le Conseil de sécurité de l’ONU en 2006 et qui est toujours en ­vigueur. Ces dernières rencontres avec Donald Trump à Singapour, avec le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo à Pyongyang, ou encore avec Vladimir Poutine à Vladivostok prouvent que la Corée du Nord continue d’importer ces produits. Selon le journal français Le Figaro, Kim Joung-Un se fait livrer ses commandes par un navire togolais, après un circuit compliqué.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer