Breaking News

Le 1er Forum de la Conférence Interafricaine de Prévoyance Sociale (CIPRES) sur la couverture maladie a pris fin à Lomé. La rencontre placée sous le thème : « Problématique de l’instauration de la couverture maladie dans les Etats de la zone CIPRES : Enjeux, Défis et Opportunités » a été sanctionnée par plusieurs recommandations à l’endroit des pays de la zone CIPRES. Clôturant le forum, le ministre togolais en charge de la protection sociale, Gilbert Bawara a indiqué qu'il y a une détermination collective pour l'extension de la couverture maladie.

Une délégation de l’Institut national d’assurance maladie obligatoire (INAMO) de la Guinée a achevé mardi une mission d’une dizaine de jours auprès de l’Institut national d’assurance maladie du Togo (INAM-Togo). Conduite par Thierno Mamadou Diallo, la délégation est venue s’inspirer de l’exemple de l’INAM-Togo, en raison de sa réussite et des progrès réalisés. A l’issue de la mission, le Directeur général adjoint de l’INAMO a indiqué que l’INAM-Guinée va améliorer l’exemple du Togo afin de l’adapter aux réalités guinéennes.

Les populations à faibles revenus peuvent désormais dire adieu aux difficultés financières qu’elles éprouvent dans la prise en charge médicale. Grâce au projet de promotion de micro finance à Lomé,  la Mutuelle Sociale de Lomé (MuSLo) vient de naître pour faciliter l’accès à la santé par la micro assurance. Son assemblée constitutive s’est tenue samedi à Lomé et a permis de mettre sur pied le premier bureau exécutif devant la régenter  dans les deux prochaines années.

La secrétaire d’Etat en charge de la finance inclusive et du secteur informel, Mazamesso Assih a ouvert mercredi à Lomé une rencontre sur les Approches de financement pour étendre la couverture sanitaire universelle aux travailleurs informels au Togo. L’initiative est à l’actif du ministère de la santé et de la protection sociale, du ministère de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative. Elle bénéficie du soutien de l’USAID et du projet Financement et gouvernance de la santé et vise à trouver une solution pérenne pour la couverture sanitaire des acteurs du secteur informel.

Le gouvernement togolais conduira à partir de la rentrée scolaire 2017-2018, un programme de couverture sanitaire destiné à 2 millions d’élèves qui bénéficieront d’une prise en charge d’assurance gratuite incluant les risques de maladie et responsabilité civile. Ceci grâce à un projet lancé mercredi à Lomé en collaboration avec des sociétés d’assurance NSIA et Ogar.

L’Institut national de la l’Assurance maladie (INAM) célèbre durant ce mois de mars ses cinq (5) ans de prestations. Les manifestations devant marquer cette célébration ont été lancées mercredi à Lomé en présence des partenaires de l’institut. Elles sont placées sous le thème : « gestion du risque maladie et amélioration des prestations ».

TGCEL Vogan Anfoin
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer