Ad Top Header

Togocom: l’employeur se plie à la volonté des syndicats

By January 05, 2021 2460

A Togocom, les employés sont vent debout depuis des semaines contre les responsables de Axian Group. Les dirigeants malgaches refusent d’honorer un certain nombre d’engagements vis-à-vis des employés. Après des jours de grève, un sit-in observé mardi matin sur les sites de la société les fait plier.

Alors qu’il a été promis le versement des compléments des étrennes aux fonctionnaires de la société lundi à la suite de la grève de la semaine dernière, rien n’a été fait jusqu’en fait de journée.

Les syndicats qui n’entendaient plus se laisser avoir ont lancé immédiatement un mot d’ordre de sit-in sur les sites de la société mardi matin.

Tôt le matin, les travailleurs de Togocom se sont rendus au service mais ont refusé de rentrer dans les bureaux. La stratégie était d’être sur les lieux de travail sans offrir de service.

« Les agences et espaces seront ouverts sans personne pour servir les clients. Les équipes techniques sont appelées à ne pas intervenir à aucune sollicitation. Au Siège, à Hedzranawoé, à Cacavelli, ainsi qu'à l'intérieur du pays, les travailleurs seront dehors sous les arbres attendant jusqu'à ce qu'ils ne reçoivent leur transfert de complément s'abord », avaient ordonné les Secrétaires généraux des syndicats.

Pour les frondeurs, les agents ne travailleront qu'une fois le transfert des compléments d’étrennes effectué.

La solidarité des syndicats a finalement payé. Peu avant 9 heures GMT, l’employeur a consenti à résoudre les problèmes en versant l’argent exigé aux ayants droits.

Notons que les étrennes de fin d’année pour le personnel du Groupe Togocom ont été portées à 200.000 FCFA, au lieu de 65.000 FCFA. Les Employés qui ont déjà perçu  65.000 FCFA virés sur leur compte Tmoney devraient recevoir une différence de 135.000 FCFA en guise de complément.

OTR